Survol du catéchisme d'antan
Gallica nous donne des informations intéressantes et relativement récentes.... Disons que c'était avant internet, avant-même le minitel, avant même le téléphone. Avant même que tous les villages de l'Orne et du Calvados soient électrifiés. Quant à l'eau courante, il s'agissait seulement de l'eau coulant à travers les rivières. Robert Doyennel ne s'était par encore engagé dans la marine coloniale qui le conduisit en Extrême Orient, Simone Doyennel n'avait pas encore "prononcé ses voeux" dans le couvent des soeurs Clarisses d'Alençon.

Le Messager de Vimoutiers, bulletin paroissial, était distribué dans tous les foyers. Quelques exemplaires du début du 20ème siècle laissent régulièrement apparaitre des noms familiers. Ainsi étaient mis à l'honneur les enfants de familles très catholiques de cette époque. Les Doyennel n'y faisaient pas exception, loin s'en faut: un tante missionnaire au Mali, une soeur qui plus tard entrera chez ldes Clarisses. Dans le siècle précédent ce fut Emmanuel Doyennel curé à Saint-Germain d'Aulnay puis à Saint-Martin-du-Vieux Bellême. Il avait été précédé de son oncle Louis Bernouis, curé d'Ecouché. Ci-dessous, quelques pages du Messager de Vimoutiers où sont cités trois enfants Doyennel : Joseph, Alfred, Juliette. Cliquer sur les images pour les agrandir.